Poincaré et les affermages

Raymond Poincaré

Raymond Poincaré.

L’article que nous reproduisons, du moins pour sa partie reprise dans L’Action française et le Vatican, ne vous apprendra pas grand chose si vous faites partie de nos lecteurs réguliers : il y est question, encore une fois, de Pie X, des paroles qu’il aurait ou n’aurait pas prononcées selon que l’on tient pour la condamnation ou contre elle. Ce sont les titres III et IV de cette « Politique » du 27 janvier 1927.

Mais le reste du texte a plus d’intérêt.

Maurras y aborde, au titre I, une question qu’il avait déjà longuement abordée dans Kiel et Tanger. On sait la thèse qui s’y développe en 1910 puis en 1921 : la république conservatrice ne peut pas tenir ses promesses, le régime empêche radicalement toute tentative de ce genre d’être durable, sincère et de porter quelque fruit. Lire la suite

Selon que vous serez radical ou maurrassien

Dans L’Action française du 22 janvier 1927, Maurras revient encore une fois sur l’attitude qu’a eue Pie X à son égard. Rien de bien nouveau pour nos lecteurs fidèles qui auront déjà lu cela plusieurs fois, avec quelques variantes de forme. Mais l’article d’actualité suivait l’actualité et il fallait être exhaustif dans L’Action française et le Vatican, afin de déjouer autant que possible la mauvaise foi de ceux que Maurras appelle « le syndicat ».

Lire la suite

À nos amis des cinq continents

Vierge de Miséricorde de Martigues

Vierge de Miséricorde de Martigues.

Voici une nouvelle année qui commence, une nouvelle décennie même, si l’on veut se donner des unités de mesure du temps long. Nous souhaitons à tous les utilisateurs de notre site, les fidèles, les nouveaux, et ceux qui viendront nous rejoindre, de disposer au cours des saisons à venir et sans limitation de tout ce qui permet le libre exercice de l’esprit critique : une bonne santé, pas trop de soucis, et ce qu’il faut de sérénité, de détachement et d’appétit intellectuel pour s’adonner à la lecture et à la pensée. Car nous savons bien que, si vous vous intéressez à l’œuvre de Charles Maurras, c’est que vous estimez que votre journal télévisé ne vous permet pas à lui seul de comprendre le monde dans lequel nous vivons, ni d’où il vient, ni comment il se transforme sous nos yeux.

Lire la suite

Publié dans Site | Mots-clés :

Pie X

Dans la polémique autour de la condamnation par Rome au tournant de 1926 et 1927, un certain nombre de sujets enflent et font à leur tour polémique dans la polémique, rendant le tout un peu plus compliqué et fragmentaire encore.

Parmi ces sujets, l’un tient particulièrement à cœur à Maurras, qui y revient sans cesse : quelles furent les réelles pensées de Pie X à son égard ? et à l’égard de l’Action française ?

La question pourrait paraître anecdotique. Après tout, quelle importance ? en 1927 Pie X est mort depuis assez longtemps, il appartient aux brumes d’avant-guerre et du tout début du conflit. C’est surtout Benoît XV qui est associé à la guerre et à l’immédiate après-guerre pour les contemporains de la condamnation. Pie XI règne, n’est-ce pas son sentiment à lui qui compte, puisque ce sont ses décisions qui maltraitent l’A.F. ?

Lire la suite

Les derniers jeunes poètes

Nombre de lecteurs de Mes idées politiques auront retenu et cité avec délectation ces quelques phrases qui fondent la Tradition critique et qui renvoient dos à dos l’esprit conservateur et l’esprit révolutionnaire :

La méthode qui me sembla toujours la mieux accordée aux lois de la vie n’a jamais délivré un quitus général au « bloc » de ce que les Pères ont fait. En accordant à leurs personnes un respect pieux, l’esprit critique se réserve d’examiner les œuvres et les idées.

Mais l’esprit critique voit clair ; l’esprit révolutionnaire ne sait ni ne veut regarder. Du passé faisons table rase, dit sa chanson. Je hais ce programme de l’amnésie.

Non, point de table rase. Cependant, libre voie !

Mais, comme tous les aphorismes sélectionnés en 1936 par Rachel Stafani alias Pierre Chardon dans la masse des articles rédigés par Charles Maurras en quarante années, ni l’origine ni le contexte de la publication de celui-ci ne sont précisés.

Lire la suite